Archives pour la catégorie Cirque

« TU » ou naître une deuxième fois….

Mercredi 7 septembre : Soirée Talivera en partenariat avec le théâtre Monfort, pour une présentation de l’agence culturelle autour d’un cocktail convivial. Ambiance détendue pour terminer avec le spectacle tout en émotion : « TU ».

« TU » est une pièce de cirque autobiographique. Etrange comme définition mais c’est réellement ce que l’on va voir. On entre dans la grande salle et l’on est plongé dans le noir. Seule la scène est éclairée et l’on ne perçoit pas immédiatement ce qu’il se passe… Des bruits de froissements de papier, puis des formes qui deviennent de plus en plus présentes, et enfin, émerge un corps, celui de Matias Pilet, l’acrobate et le danseur seul sur scène… Il émerge petit à petit puis s’élance dans de grandes acrobaties d’une souplesse extraordinaire… On entend des bruits de percussions, des respirations… On comprend une certaine souffrance, une recherche de soi qui s’en dégage. On se demande pourquoi, quelle est l’histoire ? L’histoire, la voici : c’est celle de Matias, et elle se situe au Chili.

Erika, sa mère raconte à son fils, Matias, comment le jour de sa naissance, elle a aussi enfanté sa sœur jumelle morte pendant les derniers jours de la grossesse. La vidéo qui l’explique nous saisit pendant que Matias danse et respire comme en transe en l’écoutant. Il fait face à son histoire et au vide qu’il a toujours ressenti. Il fait face à la douleur de sa mère et cherche ses origines indiennes. Chez les Mapuches, il prend racine dans la culture de ses ancêtres.

Acrobatie et pluie de papiers
Acrobatie et pluie de papiers © Théâtre Monfort

Telle une transe chamanique, il multiplie les acrobaties, danse, tourne, voltige, respire en faisant face à ce fantôme, qui prend toute sa place sous forme de vidéo pour disparaître en pluie de papier…. Car, l’utilisation de ses grands pans de papiers sur la scène que Matias travaille, malaxe et enroule autour de lui comme le ventre de sa mère enceinte, qu’il berce ensuite, devient primordial dans le spectacle…. Tout ce manque de l’autre, il l’exorcise par l’acrobatie, de manière spectaculaire. Lutter pour se libérer des démons…

Ce mélange du corps, du papier, nous transperce au plus profond de soi, en se posant la question de l’existence de soi… de la naissance ou de la renaissance… du manque pour arriver à exprimer ce « TU »… Un spectacle tout emprunt d’émotion, mais aussi de prouesse artistique et esthétique…

Transporté dans l’univers de Mathias Pilet, on partage au plus près son histoire et ses émotions… « TU » est l’histoire d’un homme sauvé par son corps… une belle réussite et un beau message.